Redécouvrez l’Alpine A110

   /       /       /       /       /   

, 2 Commentaires

Avez-vous déjà eu l’occasion de conduire une Alpine A110 ? Oui ? Quelle chance ! Ce n’est pas mon cas. Mon unique expérience de celle qu’on appelle la Berlinette remonte  à plus de 20 ans, lorsque j’étais encore adolescent, et un petit tour en passager pour rallier le Mont Valérien, dans l’Ouest parisien, au mythique circuit de Monthléry. Quelle ambiance ! Je ne l’ai jamais retrouvée dans aucune autre auto.

D’abord, il y a cet habitacle très exigü et très éloigné des canons actuels. On ne monte pas dans une A110, on s’y glisse en se pliant véritablement en quatre. Et puis il y a ce moteur qui vibre à l’arrière, à chaque respiration des deux carburateurs Weber double-corps. « Alors, ça va ? » Le père de mon pote, qui m’a fait l’honneur de cette escapade et qui trône derrière le petit volant tulipé à jante en bois est amoureux de sa voiture. Je le comprends. Moi, je viens juste d’avoir mon carton rose et je rêve de rouler comme lui au ras du sol, m’imaginant dans une spéciale du Tour de Corse et ses virages en nombre infini.

Cette Alpine A110 Tour de France reprenait les phares et feux de la Renault 8 Gordini

Dans ce petit film réalisé par Petrolicious, redécouvrez l’Alpine A110, ici en une très rare version Tour de France qui appartient à Jürgen Clauss. Un Allemand qui s'occupe de l’AlpineLab, un garage spécialisé dans la restauration de la sportive française. A l’origine, l’A110 Tour de France est équipée d’un 1108 cm3, mais cette version dispose d’un 1296 cm3 de 135 ch, ce qui en fait bien 40 de plus !

La Berlinette passe furtivement sur les routes de campagne avec lesquelles elle fait littéralement corps. Oui, s’installer à bord d’une A110, c’est accéder à la quintessence de la sportivité, telle qu’on la concevait dans les années 60 et 70, sous l’impulsion de Jean Rédélé. Sans doute l’une des plus grandes voitures de sport que la France ait jamais connu, en attendant la nouvelle A110, qui sortira en fin d’année.

Alors, ils ne sont pas superbes ces compteurs Veglia ?

Cet article a été rédigé par Jérôme Barconnière.