Tour Auto 2017

   /       /       /       /   

, Pas de Commentaires

La 26ème édition du célèbre Tour Auto prendra le départ le 24 avril prochain depuis le Grand Palais à Paris en direction de Biarritz que les concurrents rejoindront le 30 avril après avoir fait étape à Saint Malo, Nantes, Limoges et Toulouse. Le Tour Auto, c'est l'occasion de rouler sur routes ouvertes mais aussi de tourner sur quelques uns des plus beaux circuits de France. Cette année, ce sera le circuit Bugatti au Mans, le circuit du Val de Vienne au Vigeant, le circuit d'Albi et enfin le circuit de Pau-Arnos.

Six jours de course et de plaisir intense pour les 230 concurrents au volant de toutes les autos de caractère qui ont fait l'histoire de cette épreuve. Des Ferrari 250 GT Berlinetta, Jaguar Type E 3.8L, mais aussi Porsche 911 RS 2.7L, entre autres, que nous aurons plaisir à admirer, à prendre en photos et à partager avec vous.

TOUR AUTO ; VOITURES ; PETER AUTO ; OPTIC 2000 ; PORSCHE ; FERRARI ; JAGUAR

The 26th edition of the famous Tour Auto will start on April 24th from the Grand Palais in Paris for Biarritz that the competitors will join on April 30th after stops in Saint Malo, Nantes, Limoges and Toulouse. The Tour Auto is one of the last races that still offers the opportunity to drive on open roads but also to race on some of the most beautiful circuits of France. This year it will be the Bugatti in Le Mans, Val de Vienne circuit at the Vigeant, Albi circuit and finally Pau-Arnos circuit.

Six days of racing and of intense pleasure for the 230 competitors, racing some of the finest cars that made the history of this event. Ferrari 250 GT Berlinetta, Jaguar Type E 3.8L, but also Porsche 911 RS 2.7L, among others, that we will be delighted to admire and to shoot great photos to share with you.

TOUR AUTO ; VOITURES ; PETER AUTO ; OPTIC 2000 ; PORSCHE ; FERRARI ; JAGUAR

TOUR AUTO ; VOITURES ; PETER AUTO ; OPTIC 2000 ; PORSCHE ; FERRARI ; JAGUAR

TOUR AUTO ; VOITURES ; PETER AUTO ; OPTIC 2000 ; PORSCHE ; FERRARI ; JAGUAR

Texte rédigé par Paul Griveaux