Venier Giappone

   /       /       /       /       /       /   

, 1 Commentaire

Le préparateur new-yorkais Venier n’est pas le premier venu. Et ses customs sont toujours magnifiquement réalisés. Le dernier en date, c’est cette « Giappone », prononcez Japan en Anglais, avec l’accent de Brooklyn ! Il s’agit d’une base Kawasaki Z 1000 de 1984 totalement retravaillée. Mais ce custom est légalement irréprochable, du moins au Etats-Unis.

New Yorker Venier ins't a new custom trend actor. And his machines are always magnificently made. The last one is this "Giappone", phonetically japan, with the brooklin accent ! It's a 1984 Kawasaki Z 1000 frame totally reworked. But this custom is legally irreproachable, at least in the United States.

Cette Giappone repose sur une base de Kawa Z 1000 de 1984.

This Giappone is based on a 1984 Kawa Z 1000 frame.

Le réservoir a été creusé pour que le pilote puisse caler ses genoux et faire corps avec sa machine. Le petit carénage en tête de fourche est quant à lui hérité d’une Guzzi Le Mans, mais il a également été modifié pour parfaitement s’intégrer dans un dessin épuré.

The tank was dug so that the pilot could wedge his knees and merge with his machine. The small fairing at the top of the fork is inherited from a Guzzi Le Mans, but it has also been modified to fit perfectly into a sleek design.

Cette Giappone reprend beaucoup d'éléments modernes, comme la partie avant issue d'une Honda CBR 1000 RR.

This Giappone picks up many modern elements, like the front part coming from a CBR 1000 RR Honda.

La partie avant a été empruntée à une Honda CBR 1000 RR et les freins renforcés de manière à avoir une machine réellement efficace en cas d’irrépressibles envies d’attaques. Bref, pour l’une de ses premières machines japonaises, Stefano Venier qui préfère de très loin les bases italiennes a frappé fort. Nous, en tout cas, on adore.

The front part was taken to a CBR 1000 RR Honda and brakes system reinforced to have a really efficient machine in case of irrepressible desire for speed driving. For one of his first Japanese custom, Stefano Venier, who usually prefers the Italian bases, sucess. In any case, we like it.

La qualité du travail de Stefano Venier est toujours exemplaire.

The Stefano Venier works is extremly qualitive.

Crédits Photos : Venier Customs H100

Cet article a été rédigé par Jérôme Barconnière.