Le jour des enfants !

   /       /       /   

, 1 Commentaire

Au premier coup d'oeil, on jurerait qu'il s'agit de vraies Porsche 356 et Volkswagen Cox. Pourtant, ce ne sont que des miniatures. Ah, les petites voitures ! Que de temps passé à jouer avec, à imaginer des courses folles et de trépidantes aventures mécaniques. La passion pour l'automobile, la vraie, prend souvent sa source dans ces modèles réduits lorsque l'on est, soi-même, un humain modèle réduit. Si je vous dis Dinky Toys, Majorette, Hot Wheels, Burago... Oui, ça vous rappelle quelque chose ! Tous autant que nous sommes, nous en avons eu au moins une entre les mains. Et souvent aussi une préférée ! Moi, c'était une Ferrari (pas très original, déjà, à l'époque !), et je peux vous assurer qu'elle avait pourtant de la concurrence, joyeusement entassée dans une caisse débordant de tous les côtés. D'autres modèles, un peu plus gros, avaient les faveurs de l'étagère, Lamborghini Countach, Ferrari Testarossa 1954 ou encore Mercedes 300 SL, sur lesquelles elles prenaient silencieusement la poussière. Toutes ces voitures, c'est mon petit frère qui en a hérité, non sans un petit pincement de coeur de mon côté. Une très belle transmission, quoi qu'il en soit. Car aujourd'hui, 30 ans plus tard, nous partageons ce goût plus que marqué pour les autos de caractère... en taille réelle désormais !

First, we would swear that they are real Porsche 356 and Volkswagen Cox. Yet they are only miniatures. Ah, toys cars ! How much time spent playing with, imagining crazy races and epic mechanical adventures. The automobile passion, the true one, often comes from these reduced models when you are, yourself, a human model reduced. If I tell you Dinky Toys, Majorette, Hot Wheels, Burago... Yes, it reminds you something ! As much as we are, we have had at least one in our hands. And often also a favorite ! For me, it was a Ferrari (not very original, at the time !), and I assure it had competition, cheerfully packed in a box overflowing on all its sides. Other models, a little bigger, had the favor of the shelf, Lamborghini Countach, Ferrari Testarossa 1954 or Mercedes 300 SL, on which they silently took the dust. All these cars, my little brother inherited it, not without a little pinch of heart on my side. A very nice transmission, anyway. Because today, 30 years later, we share this love for autos... but in full size now !

Crédit photo : Laurent Vincent Cuenca

Ce texte a été rédigé par Jérôme Barconnière