Suzuki GSX-R : une histoire de famille « Gextraordinaire » !

   /       /       /       /       /       /   

, 1 Commentaire

La deuxième partie de ce film est en lecture à la suite de la première. The second part of this film is in reading after the first one.

Que ceux qui ne connaissent pas la Suzuki GSX-R lèvent le doigt. Alors ? Ok personne. Et pour cause, il s’agit de la plus ancienne et plus marquante famille de sportives de l’histoire. Son petit surnom, c’est la « Gex », et c’est un véritable mythe depuis sa première apparition au salon de Cologne en 1984. A l’origine de cette série, on retrouve Etsuo Yokouchi, le directeur compétition de la marque. Son objectif : créer une moto de course pour la route, forte de 100 chevaux et significativement plus légère que toute la concurrence. La toute première machine griffée GSX-R est une 400, mais celle qui a marqué les esprits à jamais reste la fameuse « sept et demi » : la GSX-R 750 lancée en France en 1985.

That those who do not know the Suzuki GSX-R raise their finger. So ? Okay nobody. And for good reason, it is the oldest and most striking family of sportsmen in history. Its nickname is the "Gex", and it's a real myth since its first appearance at the Cologne show in 1984. At the origin of this series, we find Etsuo Yokouchi, the competition director of the brand. Its objective : to create a motorcycle racing for the road, strong of 100 horses and significantly lighter than all the competition. The first GSX-R branded machine is a 400, but the one that has marked the spirits forever remains the famous "seven and a half" : the GSX-R 750 launched in France in 1985.

La toute première Suzuki GSX-R est magnifique avec ses flancs plats et sa bulle à 2 optiques. The very first Suzuki GSX-R is beautiful with its flat sides and its bubble with 2 optics.

Cette bombe bouscule tous les standards sportifs de l’époque, et surtout les références du moment : la RDLC Yamaha, ou encore la NSR Honda toute deux propulsées par des moteurs 2-temps, quand la « Gex » inaugure un inédit bloc 4-temps. Lors des premiers essais, les testeurs chipotent bien un peu, trouvant que son cadre manque de rigidité ou que sa roue avant de 18 pouces nuit à la maniabilité, mais la nouvelle Suzuki va rapidement faire taire les critiques. Quatre mois seulement après sa sortie, elle remporte les 24H du Mans ! Excusez du peu !

This crazy machine disrupts all the sports standards of the time, and especially the references of the moment : the RDLC Yamaha, or the NSR Honda both propelled by 2-stroke engines, when the "Gex" inaugurates a new 4-stroke block. In the first test, the testers chipotent a little, finding that its frame lacks stiffness or that its 18-inch front wheel hinders maneuverability, but the new Suzuki will quickly silence the critics. Only four months after its release, it won the 24H of Le Mans !

Après les 400 et 750, la Gex craque pour un 1100. Ici, une version de 1989, soit encore la deuxième génération. After the 400 et 750 versions, the Gex is available with a 1100 engine. Here a 1989 version, as the second generation.

 

Aucun doute, elle est au-dessus. Et pour ça, Suzuki a mis le paquet en matière de technologies innovantes. Par exemple, le refroidissement moteur est pour la première fois assuré par un système mixte air-huile très efficace (le SACS, pour Suzuki Advanced Cooling System) qui permet de gagner du poids par rapport au refroidissement liquide traditionnel. Et puis il y a ce cadre MR-Albox inédit et ce bras oscillant en aluminium, toujours plus légers. Résultat : le cadre n’affiche que 8,1 kg sur la balance et permet de contenir la masse totale à 176 kg. Avec 100 ch, le 4 cylindres est puissant aussi, mais il offre en plus des montées en régime fulgurantes passés les 8 000 tr/min, autorisant une vitesse de pointe de 238 km/h et un 0-400 m DA en 11,3 s. A l’époque, tous ces chiffres donnent le vertige.

No doubt, it is above. And for that, Suzuki has put the package in innovative technologies. For example, engine cooling is provided for the first time by a highly efficient mixed-air air-oil system (the SACS, for Suzuki Advanced Cooling System), which saves weight compared to conventional liquid cooling. And then there is this unusual MR-Albox frame and this aluminum swingarm, always lighter. Result: the frame shows only 8.1 kg on the balance and allows to contain the total mass to 176 kg. With 100 hp, the 4-cylinder is also powerful, but it also offers 8,000 RPM, allowing a top speed of 238 km / h and a 0-400 m DA in 11.3 S. At the time, all these figures dizzy.

La Gex 1100 en 1996, soit la 3e génération. The 1100 Gex en 1996, as the third generation.

Dès l’année suivante, en 1986, Suzuki profite du succès de la 750 pour proposer une deuxième version. Attention, voilà du lourd ! La grosse «Gex 1100 » de 1 052 cc est puissante, 130 chevaux mais surtout, elle offre encore plus de sensations avec un moteur plus rempli, qui pousse d’avantage à tous les régimes. Nouveau succès à la clef.

From the following year, in 1986, Suzuki took advantage of the success of the 750 to propose a second version. Attention, this is heavy! The big "Gex 1100" of 1,052 cc is powerful, 130 horsepower but above all, it offers even more sensations with a fuller engine, which pushes more to all regimes. It's a new success.

En 1996, celle que l'on surnommera la version SRAD, avec son arrière spécifique en "bourdon" marquera sa génération, la quatrième, par son look. In 1996, the one that will be nicknamed the version SRAD, with its specific back in "drone" will mark its generation, the fourth one.

Mais la concurrence se réveille. Les nouvelles ZX-R Kawasaki font fureur avec leurs moteurs ébouriffants, les FZ-R Yamaha assoient leur réputation sur leurs châssis fantastiques, et les Honda CBR avancent une homogénéité hors pair. Au fil des millésimes, les « Gex » doivent donc évoluer pour gagner en performances et se maintenir. Leur point fort, c’est le rapport poids-puissance et le tempérament explosif de leurs mécaniques. Au début des années 90, la 1100 passe ainsi rapidement à 145 chevaux, et la 750 à 118 chevaux.

But competition is awakening. The new Kawasaki ZX-Rs are all the rage with their exhausting engines, the Yamaha FZ-Rs build their reputation on their fantastic chassis, and the Honda CBR's unmatched homogeneity. Throughout the vintages, the "Gex" must evolve to gain performance and maintain. Their strong point is the power-to-weight ratio and the explosive temperament of their mechanics. In the early 90s, the 1100 quickly jumped to 145 horsepower, and the 750 to 118 horsepower.

La petite 600 sera lancée en 1996, toujours pour la quatrième génération. The little 600 will be launched in 1996, still for the 4th generation.

En 1996, un nouveau bébé arrive dans la famille. Après les 750 et 1100, voici la petite 600, qui instaure au passage le cadre périmétrique en alu (le fameux SRAD). Nouveau bouleversement en 1999, avec la disparition cette fois de la 1100 qui laissera place, deux ans plus tard, à la désormais célèbre GSX-R 1000, lancée pour contrer alors la récente Yamaha R1 et la future et prometteuse Kawasaki ZX10-R.

In 1996, a new baby arrived in the family. After the 750 and 1100, here is the small 600, which introduces in passing the perimetric frame in alu (the famous SRAD). A new upsurge in 1999, with the disappearance this time of the 1100 which will leave, two years later, to the now famous GSX-R 1000, launched to counter then the recent Yamaha R1 and future and promising Kawasaki ZX10-R.

En 1999, la 1000 remplace la 1100. On en est alors à la 5e génération. In 1999, the 1000 take the 1100 place. At this time, this is the 5th generation. 

C’est dur la vie d’une star ! Il faut sans cesse se renouveler pour rester au top ! Dans les années 2000, nos trois Gex - 600, 750 et 1000 - bénéficieront des nouvelles technologies testées en compétition. En tout, 8 générations distinctes se seront succédées… jusqu’à une neuvième, qui sera commercialisée cette année, en 2017 ! Très attendue par les fans du monde entier, cette nouvelle GSX-R 1000 doit passer un énorme cap en adoptant un shifter double-sens (montée et descente des rapports sans débrayer), un launch-control pour des départs canons et surtout un calage moteur à distribution variable directement empruntée à la MotoGP de compétition ! Allez, pour terminer, simplement deux chiffres : plus de 200 ch pour moins de 200 kg. Assurément, la réputation de la lignée est assurée, et on lui souhaite encore de longues années devant elle.

It's hard the life of a star ! We must constantly renew ourselves to stay on top ! In the 2000's, our three Gex - 600, 750 and 1000 - will benefit from the new technologies tested in competition. In all, 8 distinct generations will succeed ... up to a ninth, which will be marketed this year, in 2017 ! Highly anticipated by fans all over the world, this new GSX-R 1000 must pass a huge heading by adopting a two-way shifter (launching and lowering of the ratios without disengagement), a launch-control for gun starts and especially an engine timing With variable distribution directly borrowed from the MotoGP competition ! Go, to finish, simply two figures : more than 200 hp for less than 200 kg. Assuredly, the reputation of the lineage is assured, and we wish her many years before her.

La toute denrière et 7e génération s'annonce comme la plus performante des sportives. This last and 7th generation is anounced as the best performances bike of its market.

Cet article a été rédigé par Xavier Haertelmeyer.