Le talent, ça n'existe pas

   /       /       /   

, 4 Commentaires

Je crois qu'on ne réussit qu'une seule chose, on réussit ses rêves. On a un rêve et on essaie de bâtir, de structurer son rêve. Alors, dans ce sens-là, il est exact que j'ai travaillé pour réussir, pour réussir mon rêve. Or ce rêve était à ce moment-là même pas de chanter, pas du tout, c'était de projeter mon rêve à l'extérieur, ce qui est un phénomène de compensation.

J'ai dû travailler beaucoup pour ça, bien évidemment parce que je suis convaincu d'une chose : le talent ça n'existe pas.

Le talent c'est avoir l'envie de faire quelque chose. Je prétends qu'un homme qui rêve tout à coup, il a envie de manger un homard, il a le talent, à ce moment-là, dans l'instant, de manger convenablement un homard, pour le savourer convenablement. Et je crois qu'avoir envie de réaliser un rêve, c'est le talent. Et tout le restant c'est de la sueur, c'est de la transpiration, c'est de la discipline. je suis sûr de ça. L'art, moi je sais pas ce que c'est, les artistes, je connais pas. Je crois qu'il y a des gens qui travaillent à quelque chose, qui travaillent avec une grande énergie finalement et l'accident de la nature, je n'y crois pas. Pratiquement pas.

Jacques Brel, 1971

I believe that one succeeds only one thing, one succeeds his dreams. We have a dream and we try to build and structure our dream. So, in this sense, it is true that I worked to succeed, to succeed my dream. But this dream was not even to sing at the time, not at all, it was to project my dream outside, which is a phenomenon of compensation.

I had to work a lot for this, obviously because I'm convinced of one thing: talent does not exist.

Talent is the desire to do something. I pretend that a man who dreams suddenly, he wants to eat a lobster, he has the talent, at that moment, in the moment, to eat properly a lobster, to savor it properly. And I think that to want to realize a dream is talent. And all the rest is sweat, it's sweat, it's discipline. I'm sure of this. Art, I do not know what it is, artists I do not know. I think there are people who work on something, who work with great energy finally and the accident of nature, I do not believe in it. Practically no.

Jacques Brel, 1971

Cet article fut publié pour la première fois sur Virage8 le 27 septembre 2016