Epoqu'Auto

   /       /   

, 5 Commentaires

Epoqu’Auto à Lyon est devenu un rendez vous incontournable de l’automobile ancienne. Tandis que Retro Mobile ouvre la saison en Février,  Epoqu’Auto la clôture avec succès en Novembre.

L’agrandissement de 4000 m2 avec l’ouverture du hall 4 a permis, pour cette 38° édition, d’accueillir plus d’exposants et d’améliorer la restauration avec deux nouveaux restaurants. Il est à noter que le club des 3 A, propriétaire et organisateur gère ce salon avec talent depuis près de quarante ans avec l’aide de 250 adhérents bénévoles.

Le programme est particulièrement fourni cette année avec 5 plateaux auto dont une splendide Rétrospective Aston Martin, allant d’un DB 2 cabriolet de 1953 à la toute dernière DB 11 prêtée par l’usine avec 6 autres modèles exceptionnels dont la Vulcan, auto vendue plus de 3 millions d’euros.

A l’heure ou j’écris, la maison OSENAT n’a pas encore publié les résultats de la vente aux enchère mais il semble que les prix obtenus sont en moyenne inférieurs aux attentes. Sur les stands des marchands les affaires sont allées bon train mais avec une réactualisation des prix à la baisse.

L’époque de l’envolée des tarifs semble s’essouffler et c’est tant mieux. L’automobile de collection est pour ma part une affaire de passion et non de spéculation.

Ce salon est reconnu depuis le début pour favoriser la représentation des clubs et associations en organisant un concours pour la meilleure mise en scène.

C’est l’angle que j’ai choisi pour le reportage photo qui illustre mon propos.

Vous pouvez déjà noter les dates du salon de l’année prochaine qui se déroulera une semaine plus tard les 10,11 et 12 Novembre 2017.

Crédit texte et photos Christian Cane