Alfa Romeo Giulietta Sprint

   /       /   

, Pas de Commentaires

'Ce n'est pas de la nostalgie pure, ce n'est pas comme si je voulais revenir en 1955, je pense juste qu'il y a quelque chose, que le monde analogue touche à sa fin' dit Jeff Martin. 'Le genre de tout automatique, et vous appuyez sur un bouton et téléchargez une application, et ... il n'y a rien de tel dans une Alfa.'

Les Alfa Romeo ont été centrales dans sa vie depuis l'enfance, quand un ami de son père est venu à la maison avec une Alfa. 'Le bruit de la porte, le bruit de la clé en tournant la clé de contact, le son des carburateurs jaillissant à la vie, le bruit du passage précis de la 1ère à la onde, ce clic que vous savez que vous êtes avez passé la vitesse, le son des cames claquant à basse vitesse ...'

'This isn’t pure nostalgia, it’s not as if I want to get back to 1955, I just think there’s something—there’s an analogue world that’s coming to an end' says Jeff Martin. 'Everything is sort of automatic, and you push a button and download an app, and…there’s nothing like that going on with the Alfa.'

Alfa Romeos have been a fixture in his life since childhood, when a friend of his father’s showed up to the house in one. 'The sound of the door, the sound of the key turning the ignition on, the sound of the e-brake being released, the sound of the carburetors springing to life, the sound of the precise shift from 1st to 2nd - that click, that you know you’re seated right there - the sound of the cams chattering in a low gear…'

Une production Petrolicious