Dane Rowe

   /       /       /       /       /   

, 4 Commentaires

Elle a probablement le plus beau regard du Continental Circus de tous les temps. Il n’y a guère, à notre avis, que les yeux de François Cevert à comparer à ceux de Dane Rowe.

Elle était entrée par hasard dans l’univers motocycliste dès l’âge de 11 ans tout simplement parce qu’il y avait un garage moto près de chez sa grand-mère. Elle passait fréquemment devant et était intriguée par l’odeur de lubrifiant et par la vue des moteurs. Elle s’arrêtait et contemplait l’univers de ce garage. Un jour, le mécanicien allongé sous une machine lui demanda de lui passer un clé plate qui lui était hors d’atteinte. Elle réussit à trouver la bonne clé dans la boîte à outils et continua ainsi à venir l’aider de temps en temps pour le simple plaisir d’être dans l’ambiance du garage.

Plus tard, elle acheta une Triumph 350 cm3 et se rendait régulièrement sur les circuits avec une de ses amies. Elle devint fascinée par les side-cars et alors qu’elle déambulait dans les paddocks, un pilote qui attendait en vain son passager lui proposa de monter avec elle sur le side-car.

S’ensuivit le TT de l’Ile de Man en 1969 où la célèbre photo de Christian Lacombe la montre aux côtés de Bill Compson décollant sur une bosse, puis le Continental Circus où un véritable coup de foudre l’attendait lors de sa toute première rencontre avec Rudi Kurth. Rudi était un pilote suisse de talent qui avait également beaucoup de talents de mécanicien. Ses side-cars sur base BMW puis Crescent étaient toujours très bien placés, Dane en passagère efficace. Ingénieux, Rudi avait même bricolé un système pour porter son side-car sur le toit de sa DS break.

Ces photos nous parlent d’un temps révolu ou à tout le moins les courses de side-cars se déroulaient le même week-end que les courses de motos solo – 50, 125, 250, 350 et 500 cm3. Elles nous parlent aussi d’une femme toute simple qui vivait intensément sa passion pour la moto, pour la course et pour son compagnon.

Félicitations Madame Dane Rowe!

Dane Rowe had come across to the world of motorcycle at the age of 11 years just because there was a motorcycle garage next to her grandmother's home. She frequently passed along the garage and was intrigued by the smell of lubricant and by the sight of the engines. She often stopped and contemplated the universe of this garage. One day the mechanic lying under a machine asked her to help passing a wrench that was out of reach. She manages to find the right key in the tool box and so continued to come and help from time to time for the sake of being in the atmosphere of the garage.

Later, she bought a Triumph 350 cm3 and regularly went on tours with one of her friends. She became fascinated with sidecars and while she was walking in the paddocks, a pilot who was waiting in vain for his passenger offered her to join for the race.

Followed the 1969 Isle of Man  TT when Christian Lacombe's famous photo shows her alongside Bill Compson taking off on a bump, then the Continental Circus where she met with Rudi Kurth. Rudi was a very talented Swiss driver and mechanic. His BMW and Crescent side-cars were always very well placed, Dane being an very efficient passenger. Ingenious, Rudi had even rigged a system to carry his sidecar on the roof of the Citroën DS station wagon.

These photos tell us a lot about a different period when, for instance, the sidecar races were taking place the same week-end as other motorcycles - 50, 125, 250, 350 and 500 cm3. They also tell us a lot about a woman who intensely lived her passion for motorcycles for racing and for her companion.

Congratulations Mrs Dane Rowe!

Cet article fût publié pour la première fois sur Virage8 le 21 novembre 2013

This article was first published onVirage8 on 21st November 2013