Wheels and Waves 2016

   /       /       /   

, 2 Commentaires

Cinq jours passés à Biarritz et au Pays Basque pour vivre cette cinquième édition de Wheels and Waves, cinq jours investis dans un agenda professionnel par ailleurs très chargé. Alors, au bout de ce grand week-end, sur la route du retour, on se demande si le jeu en valait bien la chandelle. Si l'on y avait retrouvé la ferveur, l'ambiance des premières éditions. Si les kilomètres pour s'y rendre, la fatigue accumulée les jours de Ride à raison de 2-300 km sur les routes de montagne, la même fatigue accumulée lors des soirées nombreuses et variées organisées ci et là, la pluie affrontée cette année, certes moins intense que celle de l'année passée, si tout cela valait la peine d'être vécu.

Et bien, nous répondrons à ces questions par un OUI franc et massif. Le nombre de participants, la taille du village, la distance des activités désormais situées en territoire espagnol, n'auront pas raison de notre enthousiasme à l'égard de ce qui est l'événement le plus important de notre scène, dans le monde entier. Car à l'heure des bilans, nous y avons retrouvé quantité d'amies et d'amis rencontrés tout au long de l'année, nous avons rencontré des personnes avec lesquelles nous échangions sur les réseaux sociaux depuis de nombreux mois voire plusieurs années. En un mot, nous y avons vécu des moments forts, très forts. Enfin, nous avons rencontré de nouveaux amies et amis, fidèles lecteurs ou non, qui vivaient enfin, avec nous, la spécificité de l'esprit Virage8.

Sur le chemin du retour, nous étions toutes et tous à féliciter les organisateurs, les Southsiders, et à rêver, déjà, de la prochaine édition. Rendez-vous est donc pris pour 2017. Nous y verrons-nous ?

Five days spent in Biarritz and the Basque country to live this fifth edition of the Wheels and Waves, five days invested in a somewhat busy business agenda. So, at the end of this extended week-end, on our way back home, we ask ourselves if this festival is worth all the efforts. If we found again the enthusiasm and the atmosphere of the first editions. If the miles to get there, the tiredness accumulated the riding days of 2-300 km on mountain roads, the tiredness accumulated in all the parties organized here and there, the rain we had this year, though much less intense that last year's, if all this was worth to be lived.  

Well, we will answer these questions with a warm YES ! The number of participants, size of the village, distance to all activities located on the spanish side, won't destroy our enthusiasm for this event which has set itself as the World's biggest and most know of our scene. At the moment to draw the line, we have come across lots of friends we had met throughout the year in different places, we have met for the first time people we have been communicating with through social networks for months or even years. In one word, we have lived intense moments, very intense ones. We have met new friends, long time Virage8 readers or not who experienced Virage8 specific spirit with us. 

On our way back home, we were all congratulating the organizers, the Southsiders, for having put together such an amazing event, and to dream of newt year's edition. Dates saved already for 2017. Will we meet you there next year ? 

Crédit photos The Little Cartel