Légendes

   /       /   

, 3 Commentaires

Depuis leur création, les Yamaha XJR1300 et SR400 n’ont jamais succombé aux tendances éphémères. Et après plusieurs décennies de plaisirs distillés, ces icones tirent leur révérence en 2016. Voici venu votre dernière chance d’approcher ces légendes, disponibles en 150 unités pour la XJR1300 et 75 pour la SR400. En vente dans toutes les bonnes concessions Yamaha de France et de Navarre.

La Yamaha SR400 nous renvoie au milieu des années 70 où les moteurs 4-cylindres régnaient en maître. Yamaha sort alors la XT500, concept 'cross-over' dirons-nous, entre machines de Dirt dont Yamaha s'est fait le chantre depuis la fin des sixties et le gromono historique des productions anglaises des fifties et sixties. La déclinaison routière de la XT500, la SR500, présentée en 1978 poursuivra, sur la route 'only', la nostalgie des productions anglaises.

L'arrivée en 1980 du permis de conduire avec une limite à 400 cm3 conduira à la SR400 pour répondre à la demande des possesseurs de ce nouveau permis. Disparue du catalogue puis présentée de nouveau fin 2013, à un prix certes quelque peu élevé, qui permettra à la SR400 de finir sa carrière en douceur, non sans avoir laissé des souvenirs impérissables dans l'esprit de celles et ceux qui l'ont chevauchée des kilomètres durant.

Parce que c'est ça la SR400, une route nationale ou départementale de préférence, un voyage où l'on goute chaque minute intensément, sans considération pour sa montre, des arrêts avec des rencontres ... la philosophie de Antonio Machado faite moto.