Couples coniques

   /       /   

, 2 Commentaires

Certains profitent du mercredi pour aller faire tourner les couples coniques sur la piste. Comment lui en vouloir? Peut-être en s'imaginant au guidon de sa machine. Belle photo ! Belle allure !

Some take advantage of wednesday to go-out and rotate the bevels on a track. Why blaming him? May be by imagining ourselves behind the handlebar. Nice photo ! Nice ride !



 

2 Responses

  1. berson alain

    23 janvier 2016 2016-01-23T19:48:47+00:000000004731201601

    bien vu ! Canellas/Grau Ducati 850 usine aux 24 heures de Montjuich 1974
    Les XXe 24 horas Motociclista de Montjuich se présentaient sous les meilleures hospices pour Ducati très bien représentée en Espagne par sa filiale. le plateau est royal avec 14 Honda dont 3 Japauto 1000, 7 Kawasaki 900/750/500, 3 Guzzi 850 le mans, 6 Norton, 3 Laverda 1000 /750, 2 Triumph Trident, les 2 inusables BSA 500 Monos, Une Suzuki 750 2 tps et Une BMW 900 sans oublier les motos locales : 5 Montesa, 3 Bultaco, Une OSSA. Aux essais la hiérarchie donne l'avantage aux moto lègéres et maniables face aux plus puissantes avec les meilleurs temps pour la Norton 850 usine de Croxford/ De Juan, devant la Ducati 850 de Grau/canellas. La Kawasaki 900 de Godier/Genoud (usine) 3e est à plus de 4 secondes ! suivent dans l'ordre la Dresda Honda 750 des Britanniques Degens/Peckett, La Japauto 1000 des Français Huguet/Ruiz, la Honda 750 des espagnols Navarette/ Carillo, la Japauto 1000 des locaux GIro/ Werring, la première Guzzi (usine) des Italiens Gazzola /Passini, la surprenante Montesa 360 cm3 (usine) de Castellvi/Escobosa et la Kawasaki 750 H2 des Français Fougeray/ Chemarin. Les départs de Montjuich, toujours difficiles, ont souvent vu la ruine de tous les espoirs de nombreux équipages aussi les favoris prennent t'ils quelques précautions aussi Croxford (norton) Grau (Ducati) ne passent t'ils qu'en 11e et 18e position. d'une meute emmenée par William Gougy/ Estrosi (oui c'est lui!) sur Kawasaki 900. Puis Godier prend la tête avant d'être dépassé à la fois par Croxford et sa Norton et Ruiz sur Japauto. Mais un missile revenu de la 18eme place revient en 2e position la Ducati de Benjamin Grau ! il reste dans le sillage de la Norton sachant que le petit réservoir de celle-ci va le forcer à ravitaille. Ce qui se passe après 1 H 15 min de course, Grau s'installe alors en tête. Tournant régulièrement 2/ 3 secondes plus vite que le reste du plateau, lorsqu'il ravitaille il conserve la tête. Entre temps a essayer de suivre le train de la Ducati, Gougy/Estrosi et Ruiz/Huguet sont tombés et naviguent vers la 40 e position et à la fin de la 2eme heure Grau/Canellas ont deux tours d'avance sur la Norton de Croxford/ De Juan ! A la 3eme Godier et Genoud ont passé la Norton et sont 2e handicapée par son petit réservoir. Après 4 heures 45 min de course la Norton abandonne avec une fuite d'huile irréparable dans la complexité du chassis John Player !
    Le nouvel ordre de la course est alors Grau/Canellas devant Sciaresa/Mulazzoani (Guzzi), Godier/Genoud (Kawasaki 900) et Orban/ Stinghlambert (Honda 810) ils sont tous à 8 tours !! et Potter Green (Norton Gus Kuhn 850) à 9 tours. Durant La nuit Grau Canellas vont encore augmenter leur avance en la portant à 11 tours à 3 heures du matin. mais à la fin de la 8eme heure Benjamin Grau chute sur une trace d'huile, la moto est réparée et repart toujours en tête avec encore 8 tours d'avance. Godier/Genoud sont toujours solides seconds et Huguet/Ruiz ont remonté leur Japauto en 3eme position. Il reste encore 7 heures de course lorsque Canellas (sur la photo) rentre au stand boite de vitesses cassée, c'est fini ! Pour Godier/Genoud la menace est maintenant la Japauto 1000 de Ruiz Huguet, mais la malchance va l'accabler, une roue avant difficile à changer va prendre 12 minutes et la renvoyer en 6eme position. Ils vont repartir le couteau entre les dents et remonter 4 tours en 3 heures de course mais, au final ils vont terminer second à 12 tours. Dans la dernière heure des problèmes d'alimentation vont priver la Kawasaki 750 de Fougeray/Chemarin de la 3eme place, une 3e place qui va échoir à la Laverda 1000 des Britanniques Brown/Gurner suivent dans l'ordre 4e la Guzzi 850 de Sciaresa/Mulazzoani, 5e la Honda 810 des belges Orban/Stinghlambert, 6e la Japauto 1000 de Palomo/Jean Claude, 7eme la Norton 850 Gus Kuhn de Potter/Green, 8e les malchanceux Fougeray/Chemarin et leur Kawasaki 750, 9e la Dresda Honda 750 de Degens/Peckett et 10e la Ducati 750 de Riviere/Riviere. En espérant que certains ont été intéressé par l'histoire de cette pauvre chévre de monsieur Seguin qui lutta jusqu'au matin!

    Répondre

Laissez un Commentaire

(*) Champ obligatoire, votre email n'apparaitra pas.